~Clan de chasseurs sur mh3~
 
AccueilAccueil  PortailPortail  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP de Docteur N'Hoshi :L'histoire de Sôshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayashii~Chan
Hanshu
Hanshu
avatar

Masculin Messages : 1695
Age : 26
Localisation Localisation : In the dark Sky~
Emploi/loisirs Emploi/loisirs : ☢ Kill the monster ☢

MessageSujet: RP de Docteur N'Hoshi :L'histoire de Sôshi    Ven 19 Oct - 20:10

Après avoir été extrémement dessus par mon manga préféré Secret Service ,j'ai voulut rendre hommage à Sôshi Miketsukami en créant une histoire de sa vie légèrement différente .En espérant que ce RP vous plaise :
PS : Pour les personnes ne parlant pas un minimum Japonais ,Kitsune veut dire Renard .


Depuis peu, les journaux comme le Shinbun'Akahata parlent d'un étrange voleur à la curieuse apparence. Il volerait des bijoux de très grandes valeurs, les arrachant à leurs propriétaires en traumatisant les gardiens. Les victimes parlent de cauchemars... Certains illuminés le compareraient à un personnage de fiction sorti tout droit d'un conte populaire de la région nippone généralement réservé aux adultes pour son contenu et les thèmes abordés choquants. Longtemps contestée, cette histoire avait fait les frais de la censure alors que le monde se modernisait. Il fut par la suite oublié peu à peu... Mais voici ce qu'il racontait:
~~~~~~~~~~


Le monde est livré aux humains, être imparfait au visage couvert de multiples masques. L'humanité a tellement de facettes différentes qu'il est souvent difficile de cerner. Tant de caractères pour de si petits êtres à mes pieds. Eux qui, jadis, mangeaient mes fruits et se réfugiaient dans mes cheveux verdoyants. Je les protégeais du froid, de la pluie, du vent et de la faim. Je suis... L'esprit de la forêt dans leur langue.

Et puis ces jeunes pousses en grandissant se sont émancipés de moi pour se jouer de mes pouvoirs et commencèrent à m'exploiter. Ils prirent mes fruits, mon bois, ma sève, mes fleurs, mes plantes. Les animaux peuplant mon vaste territoire qui rétrécissait chaque jour prirent peur. Privés de leurs maisons et de leurs terriers, ils prirent la fuite vers les plaines, les déserts et le ciel. Le sol se vida de son eau et les hommes prenaient toujours plus de terrain sur moi. J'étais impuissant face à l'ignorance de ces êtres humains aveugles et sourds. Oui... de braves bêtes bien stupides en vérité. Si malléables par leur nature imparfaite et leurs désirs égoïstes. Il me fallait patienter et trouver un contractant assez naïf pour lui faire miroiter monts et merveilles, ses désirs les plus profonds. Il me fallait... un humain... Pour devenir un être qui appartienne à nos deux mondes et qui puisse entendre la voix de chacun. Mais comment enfanter de telles créatures qui échappaient à mon contrôle? Il me fallait approcher et pactiser avec l'une d'entre elle... Et puis... Ce n'est pas comme si tout ceci était vrai. Moi aussi je trouve mon compte dans cette histoire.



Une vieille légende raconte une histoire plutôt morbide d'un regard humain. Légende contée par quelques ivrogne déjà bien saoul passé minuit en train de décuver en pleine rue sous la lune d'argent. Histoire taboue car n'ayant aucun sens... L'on raconte que dans un village reculé au pied d'une montagne, une jeune fille aux longs cheveux noirs et aux yeux pourpres vint à être adoptée, trouvée aux portes de la ville. Kisuna était son nom. Cette dernière faisait preuve d'un potentiel encore inconnu. Elle parlait souvent seule, si bien que la population prit peur et la rejeta. Mise à l'écart depuis toujours, l'enfant se replia sur elle même. Un seul autre enfant lui tendit la main. Un jeune garçon aux cheveux argenté, répondant au nom de Kaoru. Il ne voyait pas en elle une sorcière, juste une jeune fille incomprise. Le jeune garçon altruiste passait du temps avec elle, si bien qu'au fil des années, un puissant lien se tissa entre les deux êtres.

Mais voilà des années à présent que les récoltes du village étaient mauvaises. Les bêtes se mirent à tomber malades et à mourir les unes après les autres, immangeables de surcroit. L'eau se fit plus rare. La famine guettait le village. Pour ajouter aux malheurs de l'enfant, on l'accusa d'être responsable de cette calamité. Les hommes, ignorants, décidèrent de sacrifier Kisuna au dieu de la montagne. Ils l'exilèrent donc en amont, la condamnant à mourir là bas, seule et abandonnée, interdisant quelconque contact. Mais Kaoru vint à elle. Chaque soir, il vint la voir à la nuit tombée, lui apportant toilette et de quoi manger. Cachée près d'une grotte où s'écoulait un ruisseau d'eau fraiche, il lui tenait compagnie le temps du bain et du dîner, à l'abri des regards indiscrets. La lune pour seul témoin.

Mais cela ne dura qu'un temps. Les villageois, intrigués par les disparitions quotidiennes de Kaoru, décidèrent de le suivre un soir. Ils surprirent le jeune couple et, de peur de voir la misère tomber à nouveau sur eux, s'emparèrent de Kisuna et la ramenèrent au village. Puisque la montagne ne suffisait pas à la faire mourir, elle devrait mourir par la main du village. Et plus particulièrement par celle de celui qui avait permis sa survie jusque là... Les villageois creusèrent un grand trou où furent jetés les parents de la sorcière, tués d'un coups de pelle dans la nuque. Puis ils y jetèrent l'enfant maudite et tendirent la pelle à Kaoru, le sommant de l'enterrer vive. Le jeune homme ne dit mot, tiraillé entre la survie de sa propre famille et son amitié. S'il refusait, sa famille subirait le même sort et il serait déshonoré. On lui offrait l'occasion de corriger son erreur en mettant un terme à leur calvaire. Le regard du garçon aux cheveux argentés croisa le regard désespéré et implorant de Kisuna. L'humain est un être impitoyable et égoïste. Il se saisit de la pelle et donna la première giclé de terre... Les villageois suivirent, condamnant l'enfant, enterrée vivante sous un massif cerisier, à une lente et pénible agonie...

Les jours et les nuits passèrent mais la culpabilité et le remord rongeaient le jeune homme aux cheveux d'argent. Il l'aimait et avait préféré se sauver plutôt qu'elle. Maintenant elle était morte et son destin funeste avait été des plus cruels. Rongé de l'intérieur, le jeune homme errait sans but comme une âme en peine jusqu'à s'égarer dans la forêt bordant le village. Là, il se laissa tomber au pied du plus grand arbre qu'il pu trouvé, profondément enfoncé dans les bois. Il pleura toutes les larmes de son corps pour expier sa faute sans y parvenir, criant et hurlant à la mord tout son soul. C'est alors que le tronc se mit à briller, enveloppant le jeune homme de son aura bienveillante.
"Sois le bienvenu, enfant de l'homme. Voilà longtemps que je t'attendais. N'éprouve pas le besoin de parler car je peux lire au fond de ton coeur la peine et la douleur qui t'étreint et t'émeut aux larmes. Tu souhaite racheter ta faute encore une fois, revenir sur ton choix. La nature humaine est bien perverse et la peur vous fait souvent commettre l'irréparable. Cruel envers vous même et envers moi. J'ai besoin de ton aide pour transmettre un message, mais il me serait impossible de parler à travers toi. Aussi je te propose un pacte. Je ramènerai celle que tu aimes de par mes immenses pouvoirs, mais en échange, tu me laisseras planter en toi la graines de l'espoir. Tu expieras ta faute et celle des tiens en étant rongé en ton sein tout comme je le fus de votre main. Alors, acceptes-tu le marché, humain?"


Le jeune homme était aux abois, désespéré. Il n'avait plus rien à perdre et c'est la curiosité qui l'emporta sur la raison. Il accepta et la lumière le transperça de par en par pour venir se loger au creux de son ventre.

Alors que le garçon dort au pied de l'arbre, une haute silhouette sort de derrière le tronc, 9 queues se balançant dans son sillage et une paire d'oreilles dressée sur son crâne. Un Kitsune ayant prit traits humains. Il se penche sur l'humain sous son emprise et lui fait boire quelques goûtes de son sang. Une fois le liquide avalé, la marque témoin de leur contrat ne tarde pas à apparaitre sur Kaoru toujours aux prises avec son cauchemar. Un sourire fend le visage de la créature qui prend la forme d'un renard blanc translucide et pénètre dans le corps de Kaoru tel un spectre intangible venant se loger dans son abdomen. Bientôt il pourrait renaitre et poursuivre sa longue existence.

Kaoru ouvre soudain les yeux, allongé au creux des racines de ce grand arbre... il faisait nuit noire. La voix avait disparue... Ne sachant s'il avait rêvé. Combien de temps avait-il dormi ici? Face à lui, un Kitsune blanc comme neige... L'animal se leva et marcha devant lui, comme pour l'accompagner sur le chemin du retour, l'invitant à quitter les lieux. Etait-il réel ou le fruit de son imagination? Aucun moyen d'en être sûr, d'autant que l'animal disparu dés qu'il sorti des bois. Arrivant en bordure de forêt, il pu voir une épaisse fumée s'envoler au dessus de son village... ce dernier était à feu et à sang... Accourant, pressant le pas, il arrive à l'entrée de ce qui fut sa ville. Tous étaient morts... éventrés, charcutés, brûlés vifs. Au milieu des flammes, une silhouette se tenait debout. Féminine, le teint cadavérique, de longs cheveux noirs en cascade dans son dos. Kisuna s'était relevée, sortie de sa tombe et les avait massacrés de ses pouvoirs. La jeune fille fait volte face pour observer le garçon qui l'avait condamnée et trahis. Après ce second échec, il aurait été humain d'abréger le calvaire du jeune homme qui sentait naitre en lui un nouveau sentiment de culpabilité. Après avoir sacrifié son amie, c'était sa famille et le village tout entier qui y étaient passés. Mais Kisuna n'était plus humaine et elle disparut dans les flammes pour trouver le repos éternel, sa vengeance accomplie, condamnant son bourreaux à vivre avec ce supplice.

Mais Kaoru ne pouvait pas savoir qu'en vérité, tout ceci était son oeuvre. Rôdant autour de lui, le Kitsune en lui avait possédé son corps et s'était offert un joyeux festin. Ou plutôt lui en avait donner terriblement envie. Communiquant sa faim à Kaoru, ce dernier s'était lancé à l'assaut de son propre foyer. Manger, manger, manger... C'est tout ce qui résonnait dans son esprit. Il avait beau tuer, dévorer, il n'était jamais rassasié. Tuant chaque habitant dans son lit, pendant leur sommeil et tous ceux qui se dressaient sur son passage. Il avait été aisé de les emprisonner dans leur propre village en les piégeant dans leurs propres cauchemars matérialisés sous forme d'illusions. Affolés, il n'avait plus qu'à les cueillir et s'en repaitre à travers son hôte qui le portait à présent. Le massacre durant toute une nuit et le gueuleton trois longs jours où Kaoru passa son temps à se nourrir, avant de retourner dans les bois après un brin de toilette, histoire de ne pas éveiller ses propres soupçons. Satisfait, la conscience du Kitsune s’endormit pour être réinitialiser. Tranquille de s'être fait assez de réserves.

Kaoru contempla le spectacle encore de longues minutes avant de finalement rebrousser chemin. Incapable de savoir qu'il était l'auteur de ce massacre, il ne lui restait que l'illusion offerte par le Kitsune pour se bercer. Hagard, il avançait tout droit, devant lui, la destination importait peu. Il n'allait nulle part. Avançant toujours devant lui tel un zombie. Les jours devinrent des semaines, les semaines des mois durant lesquelles il se contenta d'avancer inlassablement, ne s'arrêtant que pour manger ou dormir. Cette forêt semblait sans fin. Avait-il dévié de sa trajectoire ou les bois se jouaient-ils encore de lui? Puisqu'après tout, ils lui avaient promis de lui rendre ce qu'il avait sacrifié au nom de sa survie... et il était bredouille... Il avait tout perdu. Et lui qu'avait-il reçu? Une malédiction qui grandissait en lui comme de la mauvaise herbe. A mesure que le temps passait, son ventre se faisait rond comme celui d'une femme et sa faim, ainsi que sa peine grandissait avec les graines. La forêt lui donnait ce qu'il lui fallait pour survivre, même lorsqu'il tentait de se laisser mourir, cette dernière le rappelait à l'ordre. Finalement les mois et les trimestres se succédèrent et Kaoru tomba non loin de la lisière du bois... enfin la sortie après des mois à errer. Mais il ne pouvait ni crier ni bouger. Là, lamentablement affalé par terre, la douleur était insoutenable et bientôt, le jeune homme se mit à vomir tripes et boyaux. Mais il est encore vivant, bien qu’incapable de réagir ni de prêter attention à son nouvel environnement.

Son corps se crispa et se contracte pour vomir tous les fluides de son corps... il se vidait. Que lui arrivait-il?! La détresse lui prit le coeur et le crâne. Il allait mourir d'une lente et douloureuse agonie en respectant sa part du contrat de force... Il sentit une masse, comme une grosse boule remonter le long de son œsophage et l'étouffer. Lui déboitant presque la mâchoire, Kaoru Vomit un liquide rouge mêlé à de l'eau. Il sent ses os craquer sans céder... mais sa vision est floue, emplie de grosses larmes de douleur. Cette dernière le prend d'ailleurs à nouveau, tordant toujours plus ses entrailles. Elle veut sortir et le libérer de son office. La masse remonte avec violence, lui secouant le corps de par en par et est finalement vomie au prix de longues minutes de douleurs à lutter contre noyade et fatigue. Crachant la graine, Kaoru s'écroule dans sa propre substance... Épuisé. Il sent qu'il va bientôt mourir. Ses entrailles sont en charpie et les quelques fluides restant en lui se mélangent... Il lui reste très peu de temps... Devant lui, il voit cette chose qu'il vient de régurgiter... Roulée en boule. Clignant des yeux, il tente de satisfaire sa curiosité une dernière fois. A quoi ressemble cette fameuse graine, ce messager des bois? Il parvient à chasser l'eau de ses yeux et peut contempler ce qui ressemble à un nourrisson humain aux cheveux d'argent. Debout derrière eux, le renard blanc qui vient mordre le flanc du bébé, le contraignant à pleurer pour gonfler ses poumons. Était-ce... un kami? Le nourrisson se tourne vers lui et cesse un instant de pleurer. Son regard fige Kaoru d'effroi. Ce regard, il ne le connait que trop bien bien que de couleur différente... Un oeil doré et l'autre bleu vert turquoise... Étranglé par un dernier sanglot, Kaoru sent son être s'embraser et il meurt de combustion spontanée.

Il ne reste que le cadavre encore fumant d'une personne qui ne peut plus être identifiée et un nourrissons aux cheveux d'argent tout juste né. Se réfugiant dans ses songes, il s'assoupit. Dans son rêve, un grand Kitsune immaculé lui apparait.
"Nous t'attendions Sôshi ! La forêt est heureuse de te revoir mon enfant. N'aie crainte, tu es ici chez toi. Ton potentiel s'est développé! De graine tu es devenu pousse, puis bourgeon. Tu es bientôt prêt à éclore... Deviens une plante, un arbre, une feuille, une fleur, un fruit! Va mon enfant! La forêt sera toujours avec toi!"

Une intense lumière englobe alors le pauvre Sôshi. Il ne peut se débattre et sent une terrible douleur lui déformer le corps et les os. La peine lui écrase les sens et tenaille son crâne comme pris dans un étaux. Les racines de l'arbre se soulèvent et s’entremêlent pour créer comme deux dragons végétaux qui viennent enlacer le corps du bébé et l'enfermer dans un cocon de bois. De l'eau vient remplir ce dernier, noyant l'enfant qui finit par perdre connaissance. A l'abri dans ce cocon comme dans du liquide amniotique ou une sorte de couveuse. Il y restera prisonnier pendant près de 20 ans, le temps de survivre aux changements de son univers et de se sauvegarder de tout... d'évoluer aussi.

Lorsque le cocon relâche Sôshi, c'est un jeune homme au crâne orné d'une belle paire d'oreilles et le bas du dos suivi de 9 magnifiques queues. Il était le renard à 9 queues des légendes qui courent en occident. Mais son monde avait changé et les quelques souvenirs et connaissances qui lui avaient été transmises ne lui permettent pas de reconnaitre cet environnement qui est le sien. Pris de peur, il se met à errer jusqu'à tomber sur la lisière de la forêt... S'en approchant, il passe sa main au travers d'une lumière artificielle crevant la nuit et ressent les vibrations d'un autre monde. Des sensations fantôme lui reviennent. Il a envie de se rendre là bas. Peu importe où, pourvu qu'il quitte cet univers hostile. Il passe donc ce portail et tombe dans ce qui ressemble à un parc Anglais. Il se sent encore trop faible et décide donc de s'installer à l'abri des regard là où la végétation est plus dense. Ainsi caché, il s'endort, son ventre criant famine.
~~~~~~~~~~

Le conte à ce jour reste incomplet et nos archives ne permettent pas d'en retrouver la fin.. Peut-être a-t-elle été dérobée par celui qui semble se croire dans un conte de fée. Mais on raconte que le Kitsune se serait changé en renard donc avant de disparaitre dans l'incendie de la propriété où il avait volé les bijoux .

Des remarques ? :3

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆


Enjoy The Music

So Massive


Revenir en haut Aller en bas
http://devil-team.forumgratuit.org
skynixe
Senshi
avatar

Masculin Messages : 111
Age : 18
Localisation Localisation : sa te regarde ?
Emploi/loisirs Emploi/loisirs : Guitare ,snowboard , mh3

MessageSujet: Re: RP de Docteur N'Hoshi :L'histoire de Sôshi    Sam 20 Oct - 4:52

Tu as fait un copier coller ou c'est toi qui la crée à 100 % parce que si c'est le cas , je te tire mon chapeau .

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆


3 poiles au couil"es à sa se prend pour un ours ...^ ^
Revenir en haut Aller en bas
Ayashii~Chan
Hanshu
Hanshu
avatar

Masculin Messages : 1695
Age : 26
Localisation Localisation : In the dark Sky~
Emploi/loisirs Emploi/loisirs : ☢ Kill the monster ☢

MessageSujet: Re: RP de Docteur N'Hoshi :L'histoire de Sôshi    Sam 20 Oct - 5:51

=_=
Ton message dégrade mon sujet tu vois là .

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆


Enjoy The Music

So Massive


Revenir en haut Aller en bas
http://devil-team.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP de Docteur N'Hoshi :L'histoire de Sôshi    

Revenir en haut Aller en bas
 
RP de Docteur N'Hoshi :L'histoire de Sôshi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil Team :: Taverne :: Graphismes ,Fics/RPs & Aide au forum . :: Fics/RPs-
Sauter vers: